..La patience étonnante..

35 ans bientôt, un enfant..Une petite fille calme et douce, je me souviens des débuts de ma vie de maman, je me souviens surtout des nuits, toutes petites nuits, raccourcies, morcelées..Je me souviens être à bout de fatigue, les nerfs à fleur de peau, les larmes faciles, l’amour fort mais compliqué..

DSC_0311

Je me souviens de toutes ces personnes, me dire : « tu verras, c’est vite oublié, le bonheur est plus fort, la fatigue n’est que passagère, ce manque cruel de sommeil est provisoire.. »

Tu as aujourd’hui 4 ans, un nombre incalculable de nuit écourtées, de nuit agitées, de fin de nuit dans notre lit..Tu as appris à devenir grande, à devenir propre, je me suis souvent levée  pour changer tes draps, te mettre un pyjama propre et sec, te faire un câlin, te dire tout doucement que ce n’était rien, que ce n’était pas grave..

Je me suis surprise à chaque fois (peut être pas les premières fois..) de ma patience, de ma douceur, alors qu’à l’intérieur en cherchant un tout petit peu, il y avait beaucoup de fatigue, d’impatience, d’énervement parfois, mais quelque chose en moi a su prendre le dessus, comprendre que prendre le temps, faire moins vite, faire moins de bruit, être douce était plus efficace, plus facile, plus plaisant, pour toi, pour moi..Te faire un câlin tendre, te chauffer un peu de lait pour t’apaiser, rester calme, trouver des astuces pour que tu acceptes de rester dans ton lit plutôt que de choisir la facilité de t’inviter dans le notre.

Je me découvre chaque jour des capacités que je ne soupçonnais pas, cette « patience étonnante », cette facilité à faire, réfléchir juste un peu, t’écouter beaucoup, prendre le temps de t’observer, t’expliquer, te laisser me raconter..Bien sûr il y a des jours plus simples que d’autres, mon humeur n’est pas égale, j’essaie juste de trouver cet équilibre indispensable à la vie jolie..

DSC_0253J’aime te voir grandir, même si un peu trop vite à mon goût, tu es comme je l’aurai souhaité, je ne changerai rien, tu m’apportes tellement, tu m’apprends tant de choses, ma vie est belle, je ne l’imaginais pas ainsi, mais comme elle me plait ! Elle m’épanouie, me remplie encore et encore..

Il est presque 23 heures, je vais être raisonnable, aller me coucher( 35 ans c’est presque 2 fois 20 ans..AU SECOURS !)..dès fois que cette nuit encore tu viennes me  réveiller à 2h44 du matin, tout doucement me dire que tu as peur, que tu as fait un cauchemar, je trouverai la force de t’écouter me raconter les vilaines images de ton rêve, je tenterai de te rassurer et je trouverai cette « patience étonnante » de te raconter la chouette histoire d’Edmond la fête sous la lune, murmurée tout doucement à ton oreille avant de regagner mon lit à moitié endormie..

DSC_0467

Douce nuit..

DOUCE VIE ♥

 

Publicités

Un mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s